Nouveau site de l’UMP : ça coince ?

Lundi 27, Le Monde du Blog remarquait que la Home Page du site des Jeunes UMP affichait un compte à rebours de J-1 avant le lancement de la nouvelle version. La page provisoire affichait d’ailleurs un graphisme assez prometteur, bien qu’affublé d’un bandeau noir « Les révolutionnaires », dont on n’est pas certain qu’il ait été posé sciemment par des Jeunes pop’ qui se croient rebelles, ou piraté par les brigades d’Olivier Besancenot.

En tous cas, trois jours plus tard, le compte à rebours n’a pas bougé d’un iota. Toujours J-1, même pas J-½ ou J-¼ comme des enfants qui font durer le suspense. Certes, sur Internet la coutume veut que 90% des sites sortent en retard par rapport à la date prévue. Mais quand on n’est pas sûr de ses délais, il vaut mieux ne pas afficher ce genre de compteurs…

Le mail le plus long de toute la campagne…

…a été envoyé aujourd’hui par l’équipe de McCain/Palin à leurs abonnés. Il s’agit d’une mise au point longue comme un jour sans pain, destinée à rétablir la vérité sur le programme républicain de couverture santé. A grands renforts de tableaux et de bullet points, illustré de pilules géantes pour mieux la faire passer, cet e-mail s’attache à démontrer que le plan Health Care de John McCain n’a rien à envier à celui de Barack Obama. Le candidat républicain accuse en effet un déficit de confiance des Américains sur cet aspect.

Hélas, il s’agit sans doute d’un coup d’épée dans l’eau, car les e-mails les plus courts sont les meilleurs : la majorité des (é)lecteurs aura cliqué sur le bouton « Supprimer » avant d’avoir atteint le deuxième paragraphe de ce message de plus de 1500 mots. Dommage, car ils auraient été surpris de constater que, pour la première fois, le gros bouton en bas de leur écran n’affichait pas l’habituel « Donate now » mais un sobre « Send to friends ».

Pour les observateurs scrupuleux de la campagne américaine, la version en ligne de ce magistral e-mail est visible sur le site du candidat.

L’avenir de l’eau n’est pas limpide

Permettez-moi une petite digression à la ligne habituelle de ce blog, pour vous recommander la lecture d’un livre qui n’a rien d’électronique: L’avenir de l’eau d’Erik Orsenna, second Petit précis de mondialisation après son premier opus sur le coton.

L’eau sera l’un des défis du 21ème siècle : comment assurer l’accès au précieux liquide à une population mondiale qui dépassera bientôt les 7 milliards d’âmes, tandis que le réchauffement climatique assèche des régions entières ?

Pour en saisir les enjeux, l’Académicien a joué les globe-trotters pendant deux années, suivant la piste de l’eau sur tous les continents, « du Nil au Fleuve Jaune. De l’Amazone à la toute petite rivière Neste, affluent de la Garonne. De l’Australie qui meurt de soif aux îles du Brahmapoutre noyées par les inondations ». C’est sans doute pour cela que ce petit Précis, délicieusement écrit comme toujours, se lit bien plus comme une enquête de Tintin que comme un essai théorique.

Erik Orsenna était l’invité de Bibliothèque Médicis il y a quelques semaines, et l’émission, très intéressante, est toujours consultable. J’ai aussi noté avec amusement que l’auteur, dans l’avant-propos du livre, invitait ses lecteurs à poursuivre le débat sur son blog, initiative originale (unique ?) pour un membre de l’Académie Française.

59% des électeurs américains ont utilisé Internet

Selon une étude publiée avant-hier, 59% des Américains enregistrés sur les listes électorales ont utilisé Internet pour se renseigner et communiquer autour de la campagne présidentielle de 2008.

En tête des usages figurent les vidéos (39%), les emails politiques échangés entre amis (37%), la consultation de blogs (27%) et les emails envoyés par les organisations (26%).

Une différence substantielle d’intensité d’utilisation du web existe entre les Démocrates et les Républicains, ces derniers étant nettement moins férus de nouvelles technologies que le camp d’en face.

L’étude complète, très intéressante, est à lire sur le site du Pew Research Center for the People & the Press.

Vicastel.net repris dans le journal Vendredi.info

Le journal Vendredi.info, lancé la semaine dernière, se veut être le premier hebdomadaire papier constitué à 100% de sources issues du web. Tous les articles publiés proviennent de sites et de blogs sélectionnés par la rédaction.

J’ai eu l’insigne honneur d’être cité dans ce premier numéro dans un entrefilet en page 2: il s’agit de mon billet concernant le Skyblog de Roger Karoutchi, raccourci et quelque peu remanié. Voilà qui n’est pas désagréable pour l’égo.

Mais à la réflexion, le principe de cet hebdo me laisse perplexe. A aucun moment je n’ai reçu de demande, ni même été prévenu qu’un de mes articles serait repris, amendé et imprimé dans un journal vendu 1,50€. Or, si mes maigres souvenirs de droit civil sont exacts, il me semble qu’il existe en France un concept de « droits d’auteurs ». En ce qui concerne Vicastel.net, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, car je ne vis pas de ce blog. Mais les autres sites, ont-ils eu leur mot à dire ? Dans le cas contraire, ce serait un peu gonflé…