Groupes politiques insolites sur Facebook : Nicolas Sarkozy

Voici le premier d’une série de billets un peu légers (c’est l’été): je me suis amusé à recenser des groupes politiques insolites sur Facebook pour certaines personnalités politiques.

Et il y a matière, car la politique est un thème très populaire sur Facebook. Ou plutôt, il y a de nombreux groupes, même si les adhésions n’affluent pas systématiquement.

Commençons par le plus grand sujet d’inspiration en France, évidemment Nicolas Sarkozy et son fiston Jean :

Les Républicains mettent les gaz sur Internet

Les Républicains mettent actuellement les bouchées doubles pour tenter de moderniser l’image de leur candidat et rattraper leur retard en matière d’utilisation d’Internet dans la campagne présidentielle, comme le résume bien cet article du Monde.

Ils ont ainsi tout récemment réalisé plusieurs initiatives réellement intéressantes, comme le BarackBook, une parodie1 de Facebook dédiée à Obama contre son gré, ou encore la GOP Toolbar, qui verse quelques centimes à la campagne de John McCain à chaque fois qu’un internaute l’utilise pour effectuer une recherche sur le web.

  1. les parodies de Facebook sont manifestement à la mode en ce moment, puisque je vous présentais avant-hier Failbook []

Commentosphère : choc des cultures entre Lemonde.fr et Lepost.fr

Pour compléter mon récent billet au sujet de la commentosphère, je vous invite à lire Narvic, qui s’est livré à une analyse intéressante des chiffres de Rue89 sur sa propre commentosphère, ce qui permet d’avoir une vision un peu plus nette de la représentativité des commentateurs sur les sites politiques.

Par ailleurs, toujours dans le même sujet, on a assisté aujourd’hui à un véritable choc des cultures entre les commentateurs du Monde et ceux du Post, à l’occasion d’un article montrant la vidéo d’un Bernard Kouchner très énervé sur le plateau de France24.

Cet article du Post a été mis en avant sur la page d’accueil du Monde – il s’agit du même groupe – et de nombreux lecteurs du vénérable quotidien en ligne se sont donc retrouvés à lire pour la première fois LePost, un peu comme des inconditionnels d’Arte qui zapperaient par erreur sur l’Île de la Tentation.

La dépressurisation due à la différence de niveau a été brutale. Certains lecteurs du Monde n’ont tout simplement pas supporté, et ont tenu à exprimer leur opinion sur la ligne éditoriale du site du « Mix de l’info ». Par exemple, un certain Charles :

Je suis effrayé par le concept de ce type de média. la logique du pseudo , des « informations » au conditionnel données par tout le monde, des réactions insensées, gratuites, sous prétexte de liberté d’expression.
Je n’ose pas imaginer les dégâts que peut causer cette nouvelle forme de journalisme.
Le lien en une du monde.fr vers le post.fr amplifie encore la confusion sur la valeur de l’information.
J’ai 3 jeunes enfants, j’espère que les professeurs et nous les parents sommes armés pour éduquer à l’esprit critique car les dégâts seront considérables.
Nous construisons une génération de la défiance, de la délation, de la rumeur et de la calomnie.

Paf ! Et Charles n’était pas seul, il a été soutenu par plusieurs autres internautes, eux aussi violemment surpris par le choc thermique. Ainsi, quelques minutes plus tard, on apporte de l’eau à son moulin :

Ce n est pas du journalisme. Ce genre de site c est un peu comme la version virtuelle des graffitis de toilettes publiques. C est une mine précieuse pour l archéologie sociologique des siècles à venir. Imaginez la valeur scientifique du contenu d une journée de Post retrouvée sur un mur de toilette de pyramide. Cela ferait progresser la connaissance de la civilisation Egyptienne.
En archeologie, les meilleures trouvailles se font dans les toilettes, c est d ailleurs le premier objectif à trouver sur un site.
Imaginez le Post sous l occupation en France entre 1940 et 1944 puis sous l epuration en 1944 et 1945! Quel outil pour comprendre les Français.

Et une troisième réaction, toujours du même tonneau :

charles bourget, ce n’est pas du journalisme, ces forum sont des bistrots virtuels, qui attirent bcp de détraqués, qui a bout d’argument, deviennent grossiers et vulgaires, le tout exprimé dans un français approximatif truffé de fautes d’orthographe. Les posts déposés ont autant de valeur que ceux entendus, parait-il, dans un café du commerce. C’est affligeant. Je ne peux que partager votre émoi !

Il va sans dire que ces remarques n’ont pas été très bien prises par les commentateurs réguliers du Post, dont certains ont essayé de défendre « leur » journal. Mais rapidement, le flot des commentaires habituels du Post a emporté ceux des snobs intellectuels, et le débat sur le niveau de l’information a été balayé…

Obama recherche un expert en e-mails

Vous êtes bilingue en anglais, vous aimez la politique américaine, et vous avez de l’expérience en marketing online, en particulier dans la conception d’e-mailings ?

J’ai le job rêvé pour vous : l’équipe de Barack Obama recrute un chef de projet pour ses campagnes d’e-mailing. Si vous avez toujours rêvé de participer à une campagne présidentielle américaine et qu’habiter Chicago ne vous dérange pas (!), vous pouvez contribuer au succès de la e-campagne du candidat démocrate en répondant en ligne à cette offre d’emploi sur le site e.politics.

Plutôt que de passer par un site de recrutement classique, c’est assez malin de la part du staff d’Obama de publier l’annonce sur un blog ultra spécialisé. Ca permet de toucher les vrais passionnés, et ça limite le taux de candidatures inadaptées.

Failbook, le réseau social des politiques (enfin presque)

Mon coup de coeur du moment sur le web politique, c’est Failbook. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une parodie de Facebook, mais pour les hommes politiques français.

La réalisation est hyper soignée, on y retrouve des pages de profils, des statuts d’amis, un newsfeed qui renvoie vers des liens d’actualité, etc. Le tout est bidon (quoique…) et bidonnant. Et le meilleur, c’est que les internautes peuvent eux aussi proposer des mises à jour, ce qui devrait assurer à Failbook du contenu actualisé pour longtemps, pour notre plus grand plaisir.

Encore une fois merci à Damien, un passionné de Gphone 😉

Obama Art

Accrocher un poster d’Obama est devenu très tendance en Europe, mais ce sont toujours les mêmes affiches que l’on voit sur les murs des bureaux et des salons.

Alors pour ceux qui veulent voir des portraits plus originaux du probable futur premier président Noir américain, le blog Avide Designer en a répertorié un certain nombre. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Obama inspire les graphistes…

Merci à Damien pour le tuyau.

Au Zimbabwe, blogs et SMS seuls moyens d’expression contre le régime

Le Nouvel Obs rapporte qu’au Zimbabwe, Internet et les téléphones mobiles sont aujourd’hui le meilleur vecteur d’expression pour les opposants au régime autoritaire de Robert Mugabe. La presse et les médias traditionnels étant muselés, c’est à travers les nouvelle technologies que tente de se faire entendre la voix populaire.

L’ONG Kubatana a pour mission de fournir ces moyens d’expression : elle publie les billets de 13 blogueurs zimbabwéens dissidents, et envoie des SMS à 3800 abonnés. Des indépendants, comme le blog This is Zimbabwe ont aussi une certaine influence. Lorsque ce blog a lancé une campagne contre une entreprise allemande qui produit le papier de la monnaie nationale – une monnaie de singe – l’affaire a été reprise par les médias et la société a cessé de traiter avec le Zimbabwe. Des images volées comme celles d’un cadavre mutilé sont également publiées – toujours anonymement, par peur des représailles.

McCain, victime des médias ?

En ce moment, John McCain essaie de rattraper son retard en matière de vidéos sur le web. De plus, il sait qu’il souffre d’un déficit de charisme par rapport à son flamboyant adversaire, et s’estime lésé par les médias américains, qui n’auraient d’yeux que pour Obama.

Alors pour tenter d’augmenter son capital sympathie, son équipe a préparé deux versions d’un spot ironique pour dénoncer « l’amour » des médias envers Barack. Les internautes sont invités à voter pour leur version préférée (seule la musique de fond change), qui sera ensuite diffusée comme spot officiel sur les antennes nationales.

Maintenant, John McCain joue les opprimés des médias, produit des vidéos web et demande leur avis aux internautes : tout ça pour devenir aussi cool qu’Obama ?

https://www.youtube.com/watch?v=jfogMFL7UJo

L’administration russe devra apprendre à utiliser un ordinateur

Le président russe Dmitri Medvedev (42 ans) a prévenu son personnel gouvernemental que ceux qui ne savent pas encore se servir d’un ordinateur devront apprendre rapidement, sous peine d’être renvoyés. « Nous n’embauchons pas de gens qui ne savent pas lire ou écrire. C’est pareil pour l’utilisation d’un ordinateur. » a-t-il déclaré vendredi.

L’une des missions prioritaires du nouveau président est de moderniser la Russie et de lutter contre la corruption. Selon lui, si l’administration mettait en ligne contrats et documents officiels, cela permettrait d’être plus transparent et donc de diminuer le nombre d’irrégularités. « Le développement des technologies de l’information a un impact direct sur la croissance de la science et des technologies, sur l’efficacité de la gestion étatique et même sur le système politique, facilitant l’accès aux ressources et le développement démocratique », affirme-t-il même.

Mais depuis des années, l’évolution de l’administration est très lente, malgré une volonté politique de mettre en place un « Gouvernement électronique » d’ici 2010. L’incompétence du personnel à utiliser les outils informatiques serait l’une des premières raisons de cette lenteur.

La Russie est aujourd’hui le pays le moins connecté d’Europe, avec seulement 12% de la population qui utilise régulièrement Internet, mais l’augmentation du nombre d’internautes est très rapide.

Le blog de Clémentine Autain est tout cassé

Après la filature d’Olivier Besancenot, le mystérieux boîtier de Bernard Thibault et les visites de l’appartement de Ségolène Royal, la militante communiste et féministe Clémentine Autain serait-elle la nouvelle victime d’une tentative de muselement des personnalités de gauche ?

Sûrement pas. Mais son blog, ouvert depuis août 2006, est atteint d’un bug qui l’empêche de poster de nouveaux billets depuis près de 3 semaines. C’est en tous cas ce qu’a annoncé l’administrateur la dernière fois qu’il a réussi à se connecter. Mais vu la fréquence des billets (5 à 8 par mois) et son peu d’empressement à résoudre le problème technique, on imagine que Clémentine ne fait pas de son blog une priorité dans sa communication. Ou qu’elle est tout simplement partie en vacances.