Lemonde.fr ne casse pas des briques

lemondeContrairement à ses concurrents Lefigaro.fr et 20minutes.fr, qui ont déployé des rubriques spéciales Municipales faisant la part belle à l’interactivité et à la participation des internautes, Lemonde.fr se contente du minimum syndical dans son dossier dédié. A part une carte des principales villes à suivre qui bugge un peu (en cliquant sur Toul, on se retrouve sur la page d’Aix-en-Provence) et un comparatif des programmes des principaux candidats parisiens, rien n’est fait pour enrichir les articles avec des éléments interactifs propres au web. Décevant…

Au contraire, Lefigaro.fr a mis en place un fort beau système d’évaluation pour toutes les communes de France (dont je vous ai parlé récemment), et 20minutes est à la hauteur de son image de quotidien moderne, nouant des partenariats avec le site Votons.info pour comparer les candidats, et Vidéomètre pour évaluer les buzz locaux.

Umbrella avec Barack Obama et Hillary Clinton

Une parodie de la chanson de Rihanna, Umbrella, vient de sortir avec des sosies (plus ou moins ressemblants) de Barack Obama et Hillary Clinton. Dans le clip ils se font des bisous, ce qui ne risque pas d’arriver dans la réalité, surtout en ce moment. Ça ne joue pas dans le registre de la finesse, vous êtes prévenus.

Le buzz « Casse toi pauvre con » explose tout

C’est le buzz de ce début d’année : la phrase de Nicolas Sarkozy au visiteur indélicat lors du Salon de l’agriculture devient culte.

Sur eBay, le nom de domaine casse-toi-pauvre-con.com est en vente aux enchères, et vaut déjà plus de 3100 € ! C’est le petit malin qui a eu l’idée d’acheter le domaine lundi qui doit se frotter les mains…

Pour les fans, un T-shirt avec la célèbre petite phrase est en vente dans différents modèles.

Et ce n’est pas tout, des annonceurs profitent même de l’engouement pour acheter ces fameux mots-clés en liens sponsorisés Google, tels que l’agence de communication Digitas (« besoin d’un buzz semblable au Casse-toi pauvre con ») et le site VNUnet.

Pour finir, voici la nouvelle affiche de campagne de l’UMP pour les municipales, qui court actuellement sur la Toile :-)

ump affiche municipales

Le Figaro et l’Express jouent avec les municipales

Les sites du Figaro et de L’Express surfent en ce moment sur l’intérêt de leurs lecteurs pour les élections municipales pour lancer des jeux-concours dont le but est de récolter des bases d’adresses e-mails.

Sur Le Figaro, la raison semble être double : en plus de collecter des adresses e-mails qui seront ensuite utilisées soit pour promouvoir leurs propres produits, soit pour être louées à des annonceurs (adresses opt-in), le jeu fait aussi la promotion de la rubrique spéciale municipales dont je vous parlais il y a deux semaines. L’internaute est d’abord amené à s’inscrire pour participer à deux petits jeux en Flash, le premier consistant à prévoir la tendance droite-gauche aux élections de mars, le second demandant de coller le plus rapidement possible un maximum d’affiches électorales. Entre les jeux, on est bien entendu incité à entrer les adresses e-mails de ses amis pour augmenter ses chances de gagner, et à la fin on est redirigé vers la page du dossier des municipales consacrée à sa ville.
Continuer la lecture de Le Figaro et l’Express jouent avec les municipales

La vidéo de Sarkozy fait un tabac

C’est un buzz comme on n’en avait pas vu depuis longtemps, et pourtant cette phrase serait passée inaperçue sans Internet. La vidéo « Casse-toi pauvre con » de Nicolas Sarkozy au salon de l’Agriculture – dont je vous parlais quelques heures après sa mise en ligne sur le site du Parisien.fr samedi dernier – a été vue 3 millions de fois à travers la Toile. La séquence avait rapidement été reprise et diffusée par les médias traditionnels, y compris par les grands JT et par CNN, et a créé une polémique considérable en France, certains journaux en faisant même leur Une. Le Président de la République a exprimé ses regrets, mais sa phrase est en passe de devenir un gimmick, car les noms de domaines cassetoipauvrecon.com et sous différentes autres extensions ont déjà été enregistrés, dont l’un d’entre eux par le journaliste John-Paul Lepers.

Pourtant, Libération révèle aujourd’hui que la scène n’a pas été filmée par les équipes du Parisien, mais par Youpress, un collectif de jeunes pigistes. Les jeunes journalistes ont d’abord voulu la vendre à une agence de presse, mais elle a jugé l’incident « mineur ». Alors Youpress s’est tourné vers la rédaction en ligne du Parisien, qui s’en félicite aujourd’hui, car leur site a connu dimanche dernier une augmentation de fréquentation de 828% par rapport à la normale.

La Suisse fait un nouveau pas vers le vote électronique

suisseLe système politique suisse a la particularité de faire voter très souvent ses citoyens, qui expriment leur avis pour de nombreuses décisions fédérales et locales lors de votations. Malgré le proverbial sens civique des Suisses, ceci entraîne inévitablement un taux de participation assez faible, 42% en moyenne. Pour faciliter la participation des habitants aux votations, le gouvernement s’intéresse donc à la mise en place d’un outil de vote par Internet, et effectue actuellement des tests dans certains cantons.

Un sixième test a justement eu lieu le 24 février dans le canton de Neuchâtel, où 1500 personnes qui s’étaient préalablement portées volontaires ont voté depuis leur ordinateur. Selon la Chancellerie fédérale tout s’est bien passé, ce qui rapproche la Suisse de la généralisation du système à l’échelle de tout le pays.

Source : Forum e-démocratie.

Le faux président de Facebook candidat à Courbevoie

arash derambarshArash Derambarsh, l’homme qui avait fait un coup médiatique et provoqué un tollé fin 2007 en s’autoproclamant « président de Facebook » (en réalité une arnaque que de nombreux médias français n’avaient pas vu venir) va encore faire parler de lui. A 28 ans le jeune loup, qui ne dément ni son ambition démesurée ni son incroyable culot, annonce en effet sur Facebook qu’il vient de déposer une liste pour les élections municipales de Courbevoie. Il avait espéré un temps pouvoir faire partie de l’équipe du candidat UMP Jacques Kossowski, mais la proposition qui lui a été faite ne lui a pas convenu.

Avec des amis d’une moyenne d’âge de 35 ans, il a donc déposé face aux cinq autres candidats municipaux sa liste « Courbevoie, une ambition d’avance ! ». Son programme lui non plus ne manque pas d’ambition :

1. La santé pour tous les Courbevoisiens
2. Le sport et la culture pour tous les Courbevoisiens
3. L’éducation et petite enfance pour tous les Courbevoisiens
4. Logement, urbanisme et environnement pour tous les Courbevoisiens
5. Le pouvoir d’achat pour tous les Courbevoisiens

Et tout ça en s’engageant à ne pas augmenter les taxes locales d’un centime. En fait, Arash sait parfaitement qu’il n’a aucune chance d’être élu, mais s’il obtient 5% des voix il sera conseiller municipal, et c’est tout ce qu’il espère. Pas de doute, il est mûr pour la politique.
Mais une question se pose : Président de Facebook et conseiller municipal de Courbevoie, en cas d’élection tiendra-t-il compte de la règle de non-cumul des mandats ?

Continuer la lecture de Le faux président de Facebook candidat à Courbevoie

Hillary s’empêtre dans un turban

obama turbanDécidément ça ne va pas fort pour Hillary Clinton. Alors que son concurrent démocrate grimpe irrésistiblement et la dépasse maintenant en intentions de vote, elle se débat tant bien que mal pour remonter, au risque de commettre des gaffes. Justement, depuis quelques jours un e-mail circule montrant une photo de Barack Obama coiffé d’un turban lors d’une visite au Kenya en 2006. L’objectif est évidemement de rappeler les racines kenyannes d’Obama afin d’insinuer qu’il est un candidat communautaire et un musulman, alors qu’il est chrétien et qu’il a toujours soigneusement évité de mettre en avant ses origines africaines tout au long de sa campagne.
Continuer la lecture de Hillary s’empêtre dans un turban

Le président allemand Poutine

Une vidéo de John McCain qui circulait depuis un an dans la plus grande indifférence sur les plateformes commence à prendre une nouvelle ampleur alors que la campagne présidentielle s’intensifie. On y voit le candidat républicain se tromper lors d’un discours et parler du « président allemand Poutine ». Cette erreur qui n’est pas sans rappeler les fameux bushisms amuse beaucoup les partisans démocrates, qui veulent comparer McCain à l’actuel président américain, en tous cas en ce qui concerne les fautes grosses comme des maisons.

Au revoir, au revoir, Président…

farewell mr presidentPour les Américains qui veulent dire adieu avec un peu d’avance à George W. Bush, FarewellMrPresident.com a ouvert le 18 février. Ce site permet de mettre en ligne sa propre vidéo pour agiter son mouchoir et adresser quelques mots de regrets – ou pas – au futur ex-président des Etats-Unis.

Le concept remonte en fait à quelques mois, lorsque que Greg Olliver, réalisateur de films, se rend compte qu’il ne se passe pas un jour sans qu’il entende parler de George Bush. « J’ai passé la plus grande partie de ma vie comme non-votant, à ne pas m’intéresser à la politique. Mais comme les discussions autour de la politique et du président Bush sont devenues une part de la vie quotidienne de mes connaissances, je me suis senti obligé de créer un moyen pour que tout le monde puisse au moins lui dire au revoir ». Et le voilà parti sur les routes des 50 états américains pour recueillir les mots d’adieux des citoyens de la rue à leur Commandeur en chef, 8 ans après son arrivée au pouvoir. Aujourd’hui, le site part donc déjà avec une petite base de vidéos – moins d’une centaine – et avec un concept prometteur pour 2008.

Mais comme le montre ce florilège des meilleurs moments, peu de gens interrogés semblent chanter les louanges de Dubyia, comme ce jeune qui lance « What you did to this country, man… is bad man » :